L'oeil du Ravi sur l'idée de Cosimo Alterio

Cosimo Alterio with a group of Idea Makers. Cedric Moulard.

Cosimo Alterio with a group of Idea Makers. Cedric Moulard.

Non, le Ravi n'est pas là pour transformer le site d'ECF en une vaste rubrique « copinage ». Il n'empêche. On connaît bien le projet d'une Marseillaise, Sophie qui, il y a maintenant quelques années, a décidé de transformer son vélo en une machine à café, distribuant sur la voie publique boissons chaudes et froides. Le nom de ce projet ? Velosophie. En outre, il y a quelques semaines, on avait pu s'inviter, dans le quartier de la Belle de Mai, à la Cantine du Midi (anciennement la Kuizin') parce que, idée un peu folle, nous avions décidé de cuisiner un couscous géant pour plus de cent personnes, afin de remercier ceux qui, par leurs dons, nous avaient éviter de trépasser l'hiver dernier, dans le cadre d'un gigantesque « Couscous Bang Bang », opération parodiant le site de crowdfunding bien connu « Kiss Kiss Bank Bank ».

Alors, en déambulant au milieu des tableaux noirs des porteurs d'idées de l'Idea Camp, cet après-midi, on n'a pu que tomber sous le charme du projet de Cosimo Alterio : une cantine mobile sur un vélo ! « L'idée, ce n'est pas de voir un chef étoilé se balader en triporteur pour préparer des petits plats. C'est de proposer non seulement des ateliers mobiles de cuisine mais aussi des plats à petit prix dans des quartiers populaires , explique-t-il.

Avec, à l'arrière, une radio mobile pour l'ambiance et un signal GPS afin qu'en se connectant, on sache exactement où se trouve la cantine mobile. Une idée lumineuse, même s'il faudra que des ingénieurs planchent sur la cariole. Cosimo a eu l'idée de cette cuisine sur roue « simplement parce qu'on a envie de sortir de la cuisine et d'aller au plus proche de ceux qui viennent manger chez nous ».

Son regard sur l'Idea Camp ? « Ca s'est bien passé. Même si je suis l'un des participants qui est le moins à l'aise avec l'anglais, j'ai réussi à transmettre mon enthousiasme. Et puis, pour réinvestir l'espace public, je me suis dit que c'était pas mal si on sortait un peu des smart-phones et des réseaux sociaux ». On ne saurait mieux dire !

Sébastien Boistel

About Le Ravi
We are a satirical monthly newspaper distributed in the Provence-Alpes-Côte d’Azur region. Our conception of journalism is of crossing sources and testimonies, and revealing undisclosed facts to get back to the fundamentals of the profession. For us, investigation is not just about describing current affairs, it is also about uncompromisingly deciphering the functioning of local life in all its aspects. Unlike the mainstream media that works to appeal to their clients and advertisers, we find it healthy to keep a distance with the economic and political powers. As a monthly newspaper, we believe it is our duty to be impertinent, and we give great importance to cartoons to illustrate our articles. leravi.org